Les plateaux mutualisés d'imagerie médicale, une coopération qui divise les radiologues

Par Marie Foult
- Publié le 12/04/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
imagerie

imagerie
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Les nouveaux plateaux d'imagerie médicale mutualisés (Pimm), institués par l'article 113 de la loi de santé (2016), changeront-ils la donne en matière d'organisation des soins en radiologie – spécialité où on compte en moyenne 11 radiologues pour 100 000 habitants et 14 installations d'IRM pour un million d'habitants ?

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?