Régulation des appels : la CNAM pas fermée à une rémunération des médecins libéraux  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 22/01/2020

Crédit photo : S. Toubon

Dans l'attente des arbitrages sur le futur service d'accès aux soins (SAS, plateforme téléphonique unique censée permettre de réguler 24h/24 les appels urgents et les demandes de soins non programmés), les lignes bougent au sujet de la valorisation de la médecine libérale dans ce cadre.  

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte