Souvenir de carabin

Du sang comme dans un film d'horreur !

- Publié le 27/12/2018
- Mis à jour le 27/12/2018
horreur

horreur
Crédit photo : PHANIE

Premier jour de prise en fonction d’externe, nous sommes pris en charge par l’infirmière de l’étage : « Vous deux, allez prendre la tension du 3, vous me direz ce que vous avez trouvé. »

C’est un lit de réanimation. Nous entendons le bruit du respirateur et le bip/bip du monitoring. Nous n’en menons pas large. Claude passe devant moi, et, courageusement, se glisse dans la chambre.

J’entends un cri, livide, il fait demi-tour en me bousculant, se tenant la tête à deux mains... Je ne comprends rien mais, à mon tour, je prends sa place et là, oh, horreur, du jamais vu dans un film d’horreur : une énorme flaque de sang sur le carrelage, un drap couvert de sang qui goutte sur le sol, une tête parfaitement immobile…

Impossible de nous avancer plus loin, nous courons à la recherche de l’infirmière qui, à son tour, se précipite, contourne à grand-peine la flaque et, calmement (mais en grommelant), remet en place la perfusion de sang qui s’était débranchée.

Fou rire (pas partagée par l’infirmière)…