Rétractions musculotendineuses acquises de l’adulte

Une prise en charge multidisciplinaire

Par
Dr Sophie Parienté -
Publié le 05/07/2018

« Après un AVC, la prévention des rétractions débute en unité de soins intensifs avec la mobilisation précoce, le positionnement au lit et l’injection locale de toxine botulique pour traiter l’hypertonie musculaire », indique en préambule la Dr Flavia Coroian (Montpellier).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?