Récupération fonctionnelle après un AVC

La stimulation corticale non invasive en évaluation  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 05/07/2018
PHANIE_257305

PHANIE_257305
Crédit photo : PHANIE

L’un des enjeux majeurs de la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (AVC) constitués est la limitation des séquelles à long terme. Et, à côté de la rééducation précoce, différentes techniques susceptibles d’améliorer la récupération fonctionnelle, notamment au niveau du membre supérieur, sont évaluées. « Après un AVC, seuls 15 % des patients récupèrent une main fonctionnelle », rappelle le Pr Philippe Marque (Toulouse).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte