Le rivaroxaban pour prévenir les phlébites

Une alternative aux HBPM  Abonné

Publié le 13/05/2011

DEPUIS 1999, trois essais thérapeutiques (les études MEDENOX, PREVENT et ARTEMIS) ont démontré que trois héparines de bas poids moléculaire (HBPM) – l’énoxaparine, la daltéparine et le fondaparinux – peuvent diminuer de moitié la survenue de phlébites et d’embolies pulmonaires chez des patients hospitalisés et à risque élevé de phlébite. Sous traitement anticoagulant, il y a eu une augmentation des hémorragies, mais le bénéfice clinique net était en faveur du traitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte