Accès aigu : mode d'emploi

Un bon usage des antalgiques en post-opératoire

Par
Publié le 13/06/2019
Douleurs post-opératoire

Douleurs post-opératoire
Crédit photo : Phanie

Les chirurgies effectuées par voie ouverte ou qui induisent un délabrement tissulaire important (chirurgie thoracique, abdominale, amputation, mammectomie…) sont pourvoyeuses de douleurs de forte intensité. La douleur aiguë postopératoire a, par ailleurs, une origine neurogénique, inflammatoire et s'accompagne de processus d'activation. En effet, « l'agression chirurgicale génère des phénomènes de sensibilisation primaire et secondaire, associés à une hyperexcitabilité neuronale », affirme le Pr Gilles Lebuffe, anesthésiste-réanimateur au CHU de Lille.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)