Du bilan complet aux nouvelles technologies

Retarder la perte d'autonomie par la détection des premiers signes de fragilité   Abonné

Par
Publié le 08/11/2018
Déambulateur

Déambulateur
Crédit photo : TEK IMAGE/SPL/PHANIE

Au début des années 2000, la notion de fragilité a d'abord été abordée sous l'angle somatique. L'équipe de la gériatre américaine Linda Fried avait alors proposé de mesurer la fragilité par le biais d'un score comportant cinq critères : fatigue ou mauvaise endurance, perte de poids, faiblesse musculaire, ralentissement de la vitesse de marche, sédentarité ou faible activité physique. « Cette approche a très vite été considérée comme réductrice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte