Pas plus de trois hypertenseurs après 80 ans

Optimiser le traitement de l'hypertension artérielle  Abonné

Publié le 08/11/2018
plaquette de médicament

plaquette de médicament
Crédit photo : CRISTINA PEDRAZZINI/SPL/PHANIE

Des études à niveau élevé de preuve, notamment des études contrôlées, randomisés et des métas‐analyses, ont montré que, chez le sujet âgé, le traitement antihypertenseur en comparaison avec le placebo permet de diminuer l’incidence des accidents cérébro-vasculaires de 35 %, de l’insuffisance cardiaque de 50 % et de l’insuffisance coronaire de 20 %. Ces études ont porté sur l’HTA systolique et ont été confirmées chez les plus de 80 ans (1, 3).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte