Polyarthrite rhumatoïde

Moins de décès et de prothèses ?  Abonné

Par
Publié le 09/07/2018
PTH

PTH
Crédit photo : Phanie

Les effets délétères de la polyarthrite rhumatoïde (PR) ne deviennent apparents qu'après plus d'une décennie. C'est pourquoi, les données de l'étude de suivi après une longue période de traitement intensif précoce des patients la cohorte COBRA (COmbinatietherapie Bij Rheumatoide Arthritis) sont particulièrement intéressantes (1).  

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte