Eczémas de contact

Les métaux toujours d’actualité  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 09/05/2019
métaux

métaux
Crédit photo : Phanie

« Malgré l'évolution de la législation européenne (directive Reach de 2006), la prévalence de l'allergie au nickel ne diminue pas », a rapporté la Dr Évelyne Collet (Dijon). En cause, l'absence de restriction sur les objets autres que les bijoux, piercings et accessoires vestimentaires, et parfois le non-respect de la réglementation. Toutefois, les personnes de moins de 30 ans sont moins souvent sensibilisées au nickel, conséquence probable d'une moindre exposition à ce métal. En clinique, on assiste à un retour des pulpites, en lien avec la manipulation des pièces de monnaie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte