Une entité encore méconnue

Manger ou courir, il faut choisir

Publié le 09/05/2019

« Le premier cas d'anaphylaxie alimentaire induite par l'exercice physique (AAIEP) a été décrit en 1979 chez un marathonien de 31 ans, qui avait pour habitude de consommer des crustacés ou des mollusques avant les courses », a rapporté la Dr Pascale Beaumont (St-Maur-des-Fossés). Le diagnostic a été porté après une dizaine d'épisodes avec urticaire et angio-œdème sen fin de courses et deux réactions plus sévères ayant nécessité l'injection d'adrénaline. En l'absence d'exercice physique, ce patient pouvait consommer sans problème crustacés et mollusques.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?