Pied diabétique

L’enjeu, sauver le membre  Abonné

Publié le 09/02/2015
1423493412584284_IMG_147108_HR.jpg

1423493412584284_IMG_147108_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

La prise en charge du pied diabétique est bien codifiée. La HAS préconise

« d’orienter le patient vers une équipe multidisciplinaire spécialisée dans un délai inférieur à 48 heures, sauf en cas d’infection étendue ou avec des signes systémiques, où l’hospitalisation doit être immédiate. Dans la plupart des cas, il n’y a pas d’indication en urgence à une antibiothérapie ou à une amputation » (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte