Efficacité et tolérance des anti-PD1

Des données dans la vie réelle dans le mélanome  Abonné

Par
Publié le 15/01/2018
mélanome

mélanome
Crédit photo : Phanie

Le traitement par anti-PD1 a bouleversé la prise en charge du mélanome avancé, en monothérapie et, plus récemment, en association. Deux molécules, le nivolumab et le pemprolizumab, ont été approuvées en France, dans le mélanome avancé ou métastatique, suite aux résultats de deux essais cliniques de phase 3, CheckMate 066 pour le premier et Keynote 006 pour le second. Ils ont été disponibles en autorisation temporaire d’utilisation (ATU), en deuxième ligne, puis en première, à partir de juin 2015.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte