Nouvelle voie du thermalisme

Après une intervention chirurgicale, la cure est-elle une bonne idée ?  Abonné

Publié le 14/01/2019
prothese genou

prothese genou
Crédit photo : PHANIE

Après un évènement cardiaque tel qu’un infarctus, le Pr Jean-Marie Casillas, chef de service de rééducation au CHU Dijon Bourgogne, rappelle qu'« il n’est pas de règle d’aller en cure thermale car la rééducation cardiaque doit s’effectuer rapidement dans un centre agrée, en associant un reconditionnement à l’effort individualisé et une éducation au contrôle optimal des facteurs de risque, tout en gérant les complications possibles »En revanche, « lorsque le malade est stabilisé, la place des soins thermaux mérite d’être creusée ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte