Thalidomide : le Parlement européen réclame une meilleure indemnisation des victimes

Par
Publié le 16/12/2016

Les députés européens ont adopté ce 15 décembre une résolution non législative, pressant les États membres et la Commission à coordonner leurs actions pour reconnaître et indemniser les survivants du thalidomide, médicament fabriqué en Allemagne, prescrit à la fin des années 1950 aux femmes enceintes pour lutter contre les nausées matinales, et responsable de malformations infantiles. On recense entre 10 000 et 20 000 personnes victimes, dépourvues de segments de bras ou de jambes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)