La relation aux patients a changé du fait de la crise  Abonné

Publié le 10/07/2020

Les deux tiers des médecins de notre enquête ont été amenés à prendre en charge des patients Covid +. Et sans surprise, la quasi-totalité de ceux-ci (96 %) estiment qu'il a fallu adapter sa façon de travailler en conséquence. Notre enquête a voulu creuser avec eux la question de la relation aux personnes infectées. Face à ce type de cas, seuls 28 % des médecins ont été confrontés au refus de s'isoler d'un patient : et encore, dans la moitié de ces situations, le praticien est finalement venu à bout de cette réticence initiale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte