Victimes de violences : jusqu'où peut-on toucher au secret médical ?

Par
Coline Garré -
Publié le 28/11/2019
Le gouvernement a proposé en conclusion du Grenelle une évolution du secret médical pour lutter contre les violences faites aux femmes. Faut-il lever le secret médical ? Obliger à signaler ? Éclaircir la loi ? Le sujet divise les médecins.
Il faut lorsque cela peut sauver des vies, offrir la possibilité aux médecins de déroger au secret médical

Il faut lorsque cela peut sauver des vies, offrir la possibilité aux médecins de déroger au secret médical
Crédit photo : Phanie

« C'est une question très difficile, redoutable », a reconnu le Premier ministre Édouard Philippe en conclusion du Grenelle contre les violences faites aux femmes, ce 25 novembre. La concertation se poursuit avec le Conseil national de l'Ordre des médecins, a-t-il précisé prudemment, mais il est bel et bien question de faire évoluer le secret médical.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?