Fin de vie : Buzyn veut ouvrir le chantier de la prescription du midazolam en ville  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 13/01/2020

Crédit photo : S. Toubon

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a indiqué que ses services travailleront tout prochainement à « encadrer, sécuriser et garantir l'accès des patients en ambulatoire, aux spécialités prescrites hors AMM (autorisation de mise sur le marché) utilisées dans la sédation profonde et continue ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte