Vers le test HPV en dépistage primaire chez les femmes de plus de 30 ans  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 02/09/2019

Crédit photo : PHANIE

La bascule vers le test HPV pour le dépistage primaire du cancer du col de l'utérus est désormais entre les mains du ministère de la Santé. Mais si le circuit de validation institutionnelle est désormais bouclé, le passage du frottis cervico-utérin (FCU) au test HPV n'est pas à attendre sous peu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte