Rémissions persistantes de PR

Quelles stratégies thérapeutiques?

Publié le 18/07/2013

PRESERVE (1), étude randomisée multicentrique (80 centres en Europe, Amérique latine, Asie, Australie) a été conduite auprès de 834 patients atteints de PR active (DAS 28 de 3,2 à 5,1) de mars 2008 à septembre 2009. Le traitement en ouvert d’une durée de 36 semaines comportait du MTX (15 à 25 mg/semaine) et de l’étanercept (ETN) (50 mg/semaine).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?