Goutte

L’importance du traitement chronique  Abonné

Publié le 18/07/2013
1378229650447489_IMG_109937_HR.jpg

1378229650447489_IMG_109937_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

LE TRAITEMENT de la goutte aiguë repose habituellement sur la colchicine. Les recommandations de l’Eular 2006 ont précisé que de fortes doses de colchicine comportaient un risque majoré d’effets secondaires par rapport à de faibles doses et que le plus souvent une posologie de 0,5 mg trois fois par jour semble suffisante. Une étude publiée en 2010 (1) a confirmé ces résultats.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte