PR PEU ACTIVES

Etanercept en entretien ?  Abonné

Publié le 19/12/2013

PRESERVE est une étude randomisée en double aveugle sur 52 semaines. Chez 599 patients atteints de PR qui avaient une activité résiduelle après les 36 semaines d’induction par methotrexate -étanercept 50 mg , elle a évalué l’intérêt d’un traitement d’entretien par étanercept : maintien des doses(50 mg), mi-dose (25 mg), ou arrêt (placébo).

À 88e semaine, l’activité de la maladie est basse sous 50 mg, 25 mg ou placebo chez respectivement 83 %, 79 % et 42 % des patients (p‹0,0001 vs placebo pour les deux doses).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte