Pr Florence Trémollières, du CHU de Toulouse

« En termes de prévention, une consultation en début de ménopause permet de tout remettre à zéro »

Par
Béatrice Girard -
Publié le 07/03/2019
Florence Trémollières

Florence Trémollières
Crédit photo : DR

Congrès CNGOF

Congrès CNGOF
Crédit photo : DR

Quelle est la particularité du centre de la ménopause que vous dirigez au sein du CHU de Toulouse ?

Ce service est la seule structure transversale dédiée à la prise en charge des femmes ménopausées existant aujourd'hui au sein d'un CHU en France. Nous voyons 3 000 patientes par an qui sont, dans 95 % des cas, adressées par leur médecin. Le cœur de notre mission consiste à dépister chez elles les facteurs de risques au plan osseux et cardiovasculaire, aggravés par la carence ostrogénique.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?