Polyarthrite rhumatoïde

Des arguments pour introduire les anti-TNF plus tôt  Abonné

Publié le 02/07/2015

La présentation des résultats de l’étude C-Early (1) montre que l’association précoce de certolizumab-pegol (CZP) au méthotrexate (MTX) est associée à une amélioration significative des critères cliniques et radiographiques de la maladie, avec une traduction en terme d’activités professionnelles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte