Le Conseil d'État valide le fichier Hopsyweb des patients suivis sans consentement

Par Coline Garré
Publié le 09/10/2019
- Mis à jour le 09/10/2019

Crédit photo : S. Toubon

Le Conseil d'État maintient, à deux alinéas près, le décret du 23 mai 2018 qui a autorisé le fichier Hopsyweb permettant le traitement et la consultation, par les autorités, des données à caractère personnel de patients suivis en soins sans consentement.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?