Radicalisation et psychiatrie

Médecins et familles s'insurgent d'un décret autorisant le croisement des fichiers  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 13/05/2019

Inadmissible, honteux, provocateur, choquant. Les qualificatifs ne manquent pas dans la bouche des psychiatres et usagers pour dénoncer le décret du 6 mai - entré en application le 8 mai - qui autorise le croisement des fichiers hopsyweb et FSPRT.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte