Isolement, violations des droits, mineurs sans protection : l'hôpital psychiatrique de Rouen épinglé par le CGLPL

Par
Coline Garré -
Publié le 26/11/2019

Crédit photo : AFP

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) alerte en urgence sur des « violations graves des droits fondamentaux des patients » accompagnées de manquement à la déontologie professionnelle, au Centre hospitalier du Rouvray (CHR) à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)