Des patients enfermés à clé 24 heures/24 dans un établissement psychiatrique pendant la crise sanitaire, la CGLPL émet des recommandations en urgence  Abonné

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 19/06/2020

Crédit photo : S.Toubon

Dans une recommandation en urgence, publiée aujourd’hui au « Journal officiel », la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, dénonce des « violations graves » des droits des patients hospitalisés dans l’établissement public de santé mentale Roger-Prévot de Moisselles (Val-d’Oise), constatées lors d’une visite le 18 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte