Face à des symptômes souvent subjectifs

Savoir remettre en question le diagnostic  Abonné

Par
Publié le 07/09/2017

L'asthme est la maladie chronique la plus souvent diagnostiquée chez l'enfant. Mais le diagnostic est-il toujours correct ? La réponse n'est pas évidente car le diagnostic, notamment chez le petit enfant, est le plus souvent porté sur la base de seuls signes cliniques et non pas sur des critères objectifs. La toux, comme les épisodes de sifflements, en particulier s'ils sont rapportés par les parents, ne sont pas spécifiques de l'asthme et ceci expose donc à des risques de sous et de sur-diagnostic.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte