L’omalizumab complète son recul  Abonné

Publié le 29/05/2012

LA SEULE THÉRAPIE ciblée actuellement disponible dans l’asthme allergique sévère est l’omalizumab (Xolair, Novartis), un anticorps monoclonal anti-IgE murin humanisé. Il est indiqué depuis 2006 dans l’asthme allergique sévère non contrôlé, à partir de 6 ans (extension depuis 2010). Sa prescription, réservée aux spécialistes, est généralement initiée sous surveillance hospitalière pour parer à un éventuel choc anaphylactique (0,1 % des cas). Puis les injections SC sont pratiquées en ville par un infirmier spécifiquement formé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte