Pathologie respiratoire dans la petite enfance

Un risque majoré chez les anciens prématurés  Abonné

Publié le 09/09/2013
Prématurés

Prématurés
Crédit photo : Photo : S. Toubon

UNE ÉTUDE prospective de cohorte a été menée à l’hôpital pour enfants de Groningen (Pays-Bas) pour établir la prévalence et les facteurs de risque de troubles respiratoires durant la petite enfance et à l’âge préscolaire chez des enfants nés entre 32 et 37 SA (prématurité modérée) par rapport à des enfants nés à terme et à de grands prématurés (moins de 32 SA).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte