Prise en charge nutritionnelle de l’enfant polyhandicapé

Un premier consensus de l’ESPGHAN  Abonné

Par
Publié le 12/06/2017
enfant handicapé

enfant handicapé
Crédit photo : Phanie

Chez l’enfant polyhandicapé, les difficultés nutritionnelles sont fréquentes et peuvent être à l’origine d’une dénutrition, d’un retard de croissance statural et pubertaire, de carences en micronutriments et d’une ostéopénie. La prévalence exacte de la dénutrition dans ce contexte reste mal connue, mais elle est estimée entre 30 et 50 %, augmentant avec l’âge et la sévérité du handicap.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte