Les dangers du co-sleeping

Des recommandations nécessaires pour le couchage des nourrissons  Abonné

Publié le 02/04/2015
Parmi les risques répertoriés : l'hyperthermie

Parmi les risques répertoriés : l'hyperthermie
Crédit photo : PHANIE

Des travaux* réalisés aux États-Unis, sur 8 207 décès de nourrissons entre 2004 et 2012 montrent que le co-sleeping (ou couchage partagé) est lié aux décès d’environ 75 % des nourrissons de 0 à 3 mois et d’environ 59 % des nourrissons de 4 à 12 mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte