Bon pied, bon œil

Accidents du sport, vigilance chez l’enfant  Abonné

Par
Publié le 25/09/2020
En dehors des fréquentes érosions superficielles, les traumatismes oculaires survenant lors des activités sportives sont potentiellement graves et menacent la vision. Leur survenue chez un enfant apporte quelques particularités évolutives et thérapeutiques.
Une forte prédominance masculine

Une forte prédominance masculine
Crédit photo : Phanie

Les traumatismes oculaires représentent 17,5 % des accidents liés au sport et, que ce soit chez l’adulte ou chez l’enfant, la prédominance masculine est nette (80 % des cas). Tous les sports peuvent être en cause, et particulièrement ceux de balle, de tir, de contact, etc. Leur fréquence connaît deux pics, de six à huit ans, avec surtout des contusions à globe fermé et de 12 à 14 ans, avec plus de plaies à globe ouvert. Globalement, on observe plus de traumatismes à globe ouvert que fermé, respectivement 55 vs 45 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte