Mutations alimentaires au Japon

Entre traditions et injonctions nutritionnelles

Par
Publié le 27/05/2019
japon

japon
Crédit photo : Phanie

Aujourd'hui, le menu classique nippon partagé en famille, suit la règle de l'ichiju sansai : il est composé d'une soupe, de riz et de trois accompagnements différents comprenant, notamment, des légumes variés, du poisson et du soja. « Au Japon, il existe un véritable mythe autour de l'ichiju sansai, développé depuis les années 1980. Ce repas est considéré comme le modèle alimentaire quotidien de référence, un modèle traditionnel et sain.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)