Chikungunya

L’intérêt démontré d’une prise en charge pluridisciplinaire

- Publié le 08/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : PHANIE

Passée la phase aiguë, le chikungunya peut laisser des phénomènes douloureux, à la fois d’origine neurologique (syndrome du canal carpien, neuropathies des petites fibres avec dysfonctionnement sphinctérien, paresthésies), rhumatismale (atteintes articulaires, tendinopathies, bursites, arthrites), ainsi qu’une éruption cutanée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?