Musicothérapie

La rééducation suit son rythme

- Publié le 08/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

On sait aujourd’hui que l’influence de la musique longtemps cantonnée à son impact sur la motricité par le rythme ou la détente est en fait beaucoup plus large. Ses effets dépassent les aspects audition, motivation, plaisir, ou réutilisation d’aptitudes musicales et peuvent être utilisés chez des personnes sans pratique ni capacités musicales particulières.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?