Hépatite C : une prescription des AADs encore timide par les médecins généralistes

Par
Damien Coulomb -
Publié le 02/09/2019

Crédit photo : PHANIE

Depuis 3 mois, tous les médecins non spécialistes en hépatologie peuvent prescrire les antiviraux à action directe Epcusa (sofosbuvir / velpatasvir) et Maviret (glécaprévir / pibrentasvir) indiqués dans le traitement de l'hépatite C. Pangénotypiques, en prise orale et avec un taux d'éradication virale de 98 % sans évènement secondaire, ces associations ont considérablement simplifié la prise en charge.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?