Dispositifs médicaux cardiologiques implantables

Comment réduire le risque d'infection ?

Par
Dr François Diévart -
Publié le 15/04/2019
cardio

cardio
Crédit photo : DR

L'utilisation d'une enveloppe à élution d'antibiotique (minocycline et rifampicine) pendant 7 jours, dans laquelle est inséré un dispositif médical implantable, permet de réduire significativement le risque d'infection lié au dispositif à 1 an.

Tel est le résultat principal de l'étude randomisée WRAP IT, contrôlée et ouverte, avec une évaluation en aveugle des événements. L'essai a inclus 6 983 patients, âgés en moyenne de 70 ans et dont 31 % étaient diabétiques.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?