Traitement médical des fibromes utérins

Un contrôle rapide par voie orale  Abonné

Publié le 22/10/2012

L’ACÉTATE D’ULIPRISTAL est un modulateur sélectif des récepteurs de la progestérone, actif par voie orale dont l’efficacité a été rapportée dans deux études cliniques de phase III publiées en février 2012 dans le New England Journal of Medicine : PEARL I (1) et PEARL II (2). Ces études ont été menées chez des patientes âgées de 18 à 50 ans souffrant de fibromes symptomatiques avec d’importants saignements menstruels et une anémie par carence en fer, qui étaient éligibles pour une intervention chirurgicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte