Stérilisation féminine à visée contraceptive

De nouvelles recommandations internationales  Abonné

Publié le 22/10/2012

LA STÉRILISATION féminine à visée contraceptive ne peut être pratiquée qu’après consentement éclairé et libre de la patiente, obtenu en conformité avec les recommandations concernant le consentement éclairé (2007) et la confidentialité médicale (2005).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte