Pour modifier les habitudes alimentaires

La grossesse porte l’opportunité du changement  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 29/05/2020
Il faut communiquer dès la période préconceptionnelle sur le poids et les habitudes de vie, avec une approche individualisée et poursuivie en post-partum.
Une période propice 	à la motivation

Une période propice à la motivation
Crédit photo : Phanie

Un travail récent (1) ayant analysé, sur 25 études, les relations entre poids anténatal, gain de poids gestationnel et complications, a proposé des fourchettes de gain pondéral pendant la grossesse, qui varient fortement selon le poids en prénatal. Elles restent assez larges et ont une valeur prédictive limitée, mais permettent de mieux informer les femmes lors des consultations prénatales :

− de 14 à 16 kg pour les femmes ayant un indice de masse corporelle (IMC) < 18,5 kg/;

− de 10 à 18 kg en cas de poids normal (18,5 < IMC < 24,9) ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte