Maladies lysosomales

VML lance un appel aux dons pour ses 20 ans  Abonné

Publié le 05/04/2011
1310476936242083_IMG_57920_HR.jpg

1310476936242083_IMG_57920_HR.jpg

« À TRAVERS l’association VML, il faut saluer l’action des associations de malades. Leur rôle de stimulant des pouvoirs publics est considérable », souligne Axel Kahn, généticien, ancien directeur de recherches à l’INSERM. Ce coup de projecteur opportun pour les familles des 2 500 malades est l’occasion d’en savoir un peu plus sur les 50 affections lysosomales, parmi lesquelles la maladie de Gaucher – la plus fréquente et la première à profiter d’un traitement spécifique –, la maladie de Fabry, la maladie de Pompe ou la maladie de Hunter.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte