Maladies rares

Vers une structuration nationale et européenne  Abonné

Publié le 17/03/2016

Les maladies rares (MR) concernent 8 % de la population mondiale, soit plus de 5 millions de patients en France. Le problème majeur pour la majorité des MR est leur connaissance très limitée par les professionnels de santé. Cette situation est à l’origine d’une errance diagnostique importante avec, en conséquence, un retard très préjudiciable à la prise en charge des patients et de leurs familles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte