Cancer avancé de la prostate

Une première cartographie génétique  Abonné

Publié le 28/05/2015

Pour la première fois, des chercheurs ont réalisé une cartographie précise des mutations génétiques impliquées dans le cancer avancé de la prostate résistant à l’hormonothérapie. D’après leurs résultats, publiés dans « Cell », 90 % des patients portent des mutations pouvant être ciblées par des médicaments existants. L’analyse a porté sur des échantillons de tumeurs issus de 150 patients, aux États-Unis et en Grande Bretagne, atteints de tumeurs de la prostate métastatiques, qui ne répondaient donc plus à l’hormonothérapie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte