Cancer du sein

Une clef en vue pour les triple négatifs  Abonné

Publié le 30/03/2015

Des chercheurs australiens proposent, dans une étude publiée dans « Nature Communications », une clef potentielle pour contrôler certains cancers du sein triple négatifs. Il s’agit des cancers de type basal (BLBC en anglais pour basal-like breast cancer), une entité hétérogène où les cancers sont tous triple négatifs, et dont l’origine cellulaire et l’étiologie étaient mal connues. L’équipe dirigée par les Drs Alex Swarbrick et Simon Junankar montre qu’un gène dit « inhibiteur de différenciation 4 » ID4, est plus qu’un marqueur de cellules souches.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte