À partir de 9 gènes marqueurs

Un test sanguin pourrait diagnostiquer la dépression et aider à personnaliser le traitement  Abonné

Publié le 18/09/2014
1411002721545010_IMG_136028_HR.jpg

1411002721545010_IMG_136028_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

« Ceci indique clairement que l’on peut avoir un test sanguin de laboratoire pour diagnostiquer objectivement la dépression, de la même façon qu’on diagnostique un patient avec une hypertension artérielle ou une hypercholestérolémie. Ce test fait entrer le diagnostic de la santé mentale dans le XXIe siècle et il offre la première approche de médecine personnalisée aux personnes souffrant de dépression », souligne le Dr EV Redei, responsable du développement de ce test à l’Université Northwestern à Chicago.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte