Des résultats obtenus en deux jours

Un test rapide des maladies génétiques en USI néonatale  Abonné

Publié le 08/10/2012
1349658937377402_IMG_90701_HR.jpg

1349658937377402_IMG_90701_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

DE NOTRE CORRESPONDANTE

« JUSQU’À un tiers des bébés admis en USIN (unité de soins intensifs néonatale) aux États-Unis ont des maladies génétiques. En obtenant un génome interprété en deux jours environ, les médecins peuvent utiliser rationnellement les résultats pour adapter les traitements à chaque nourrisson et enfant », souligne le Dr Stephen Kingsmore (Children’s Mercy Hospital, Kansas City, États-Unis) qui a dirigé ce travail.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte