Goutte

Un œil sur le tube digestif  Abonné

Publié le 06/04/2017

La goutte est probablement la maladie rhumatologique la mieux comprise en terme de physiopathologie mais elle garde encore des secrets comme, par exemple, la régulation digestive de l’urate. Produit final du métabolisme des purines chez l’Homme, l’urate est métabolisé en allantoïne chez les petits mammifères et les procaryotes (bactéries) grâce à l’urate oxydase, enzyme que l’Homme a perdu au cours de l’évolution. L’uricémie résulte d’un équilibre entre sa production et son élimination. Sa production provient du métabolisme cellulaire et du métabolisme des aliments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte